Toxine Botulique

<

>

Toxine Botulique (Botox)

Histoire du Botox

Depuis la nuit des temps, l’homme et la femme ont voulu embellir, garder la jeunesse de leur visage et de leur corps. La toxine botulique (Botox) médicament est devenue en 10 ans la technique reine en esthétique. Son utilsation représente 25% des actes esthétiques. Cet essor s’explique à la fois par la qualité de ses résultats et par son inocuité.

 

C’est en 1822 que les symptômes du botulisme ont été décrits après ingestion par des animaux de boudins avariés. La bactérie responsable (Clostridium botulinum) est identifiée en 1895 mais il faut attendre 1940 pour isoler et purifier la toxine botulinique A. Les premières recherches sur le muscle animal datent de 1960 et c’est en 1989 que l’agence américaine du médicament (Food and Drug Administration FDA) approuve l’utilisation de la toxine botulinique (Botox) dans le strabisme. Depuis, les indications ayant reçu l’autorisation de mise sur le marché (AMM), en France, sont multiples. Le blépharospasme, le spasme facial, le torticolis spasmodique, la spasticité, le pied en équin, les troubles de la motricité de l’œil, la transpiration axillaire excessive et bien sûr les rides de la glabelle ont tous l’AMM en France.

Qu’est-ce que le Botox et comment agit-il ?

La toxine botulinique (Botox) est une substance chimique qui va diminuer la contraction musculaire en agissant entre le nerf et le muscle que l’on souhaite détendre. Les résultats obtenus sont très naturels donnant à votre visage un air détendu et reposé. Les bénéfices du produit durent environ 6 mois et se prolongent plus longtemps avec la répétition des injections.

Le docteur Roux utilise la gamme Vistabel® des laboratoires Allergan véritable spécialiste du botox. Ce laboratoire est réputé sur le marché mondial pour son sérieux, la grande qualité de ses produits et des résultats prouvés par de nombreuses études.

Injection de botox dans les rides du lion (rides de la glabelle)
Injection de botox dans les rides du lion (rides de la glabelle)
Injections de Botox dans les rides du front
Injections de Botox dans les rides du front

La consultation médicale pour des injections de Botox

Lors de votre consultation préalable le docteur Roux recherchera des contre-indications au traitement comme l’existence d’une maladie neuro-musculaire (sclérose en plaque), une allergie à l’un des composants (albumine) une infection au niveau du site d’injection ou si vous êtes enceinte ou en cours d’allaitement. Il calculera la dose de toxine botulique qui vous sera nécessaire. Un devis vous sera remis à la fin de cette consultation.

La séance d’injection

Le jour de votre traitement vous n’avez pas besoin d’être à jeun. C’est le docteur Roux, dermatologue et médecin esthétique à limoges (87), qui vous injectera le Vistabel® (botox) dans son cabinet à la clinique François Chenieux. Les injections sont légèrement sensibles mais non douloureuses. Elles ne nécessitent pas d’utilisation de crème anesthésiante. L’injection est assez rapide. Après le traitement, de petites papules (petits boutons comme des piqûres de moustiques) peuvent être visibles aux points de ponctions. Elle disparaitront entre 10 minutes et 2 heures sans laisser aucune marque.

 

Pendant les deux heures qui suivent, il est recommandé de ne pas faire de sport de manière intensive et de ne pas vous allonger. Vous devez éviter les massages des points de ponction pendant 24 heures, ainsi que les compressions dues au port d’un casque par exemple car ceci favoriserait la diffusion du produit vers des territoires non désirés. Pour rendre le risque d’hématomes le plus faible possible, il vous est demandé de ne prendre ni aspirine, ni médicament agissant sur la coagulation du sang (anticoagulants) dans les 8 jours qui encadrent l’injection.

 

Les résultats se mettent en place au bout de quelques jours, entre 3 et 7 en moyenne. Les muscles traités sont relachés donnant un aspect plus détendu, serein et reposé à votre visage. Il paraît moins sévère et les rides traitées s’atténuent ou disparaissent vous donnant l’air plus jeune. Le docteur Roux vous reverra en consultation 2 à 3 semaines plus tard pour juger du résultat et, si nécessaire, compléter la correction. Il reste joignable, ainsi que son assistante, si vous aviez le moindre souci. Pour maintenir ces résultats, il est nécessaire de renouveler les injections tous les 6 mois en moyenne. Ce délai s’allonge au fur à et mesure du renouvellement des injections. Il ne faut en revanche pas effectuer d’autre injection de toxine botulinique dans les trois mois qui suivent afin d’éviter de créer une résistance au produit (effet vaccin).

Les suites éventuelles après des injections de Botox

Les complications sont exceptionnelles et transitoires. Elles peuvent néanmoins être gênantes. Une rougeur ou un hématome peut survenir au point de ponction, un gonflement autour des yeux peut s’installer en 4 ou 5 jours et disparaitre en quelques semaines, une sensation de tension au niveau du front peut exister. On peut également constater une insuffisance de résultats avec la persistance de ridules, une asymétrie de la correction ou une surélévation du sourcil. Ces effets feront l’objet d’une correction rapide par le docteur Roux lors de la consultation de suivi. Enfin il est décrit dans de rares cas des maux de tête, des abaissements de sourcils et de paupières. De manière exceptionnelle, il existe des nausées, des vertiges, une fatigue, une sécheresse cutanée ou buccale.

Pour en savoir plus :

Téléchargements