Dermatologie chirurgicale : ambulatoire

<

>

Chirurgie ambulatoire

Dans certains cas, la lésion a retirer est trop importante en taille ou se situe dans une zone anatomique complexe. C’est le cas en particulier pour les tumeurs situées au niveau du visage.

En effet, les sutures simples (comme expliquées dans l’onglet exérèse suture au cabinet) ne sont pas toujours possibles pour des lésions du visage et/ou des lésions étendues. Le docteur Cyril Roux peut en effet avoir besoin de faire des greffes de peau ou des lambeaux (petite rotation de peau autour de la plaie) afin de pouvoir suturer la plaie avec un minimum de cicatrice visible.

 

Une simple anesthésie locale n’est alors pas envisageable pour le confort et pour la douleur du patient. L’intervention doit alors se dérouler sous anesthésie générale ou sous sédation superficielle au bloc opératoire. Il s’agit alors pour l’anesthésiste qui doit sédater le patient de le perfuser et de lui administrer des médicaments qui vont permettre soit de l’endormir totalement (anesthésie générale) soit de le détendre parfaitement (sédation superficielle appelée aussi diazanalgésie). Dans ce cas, le patient restera conscient (il ne s’agit pas de l’endormir complètement) et ne ressentira aucune douleur au moment de l’anesthésie locale complémentaire.

 

Les patients auront au préalable vu l’anesthésiste en consultation. Il leur sera alors expliqué les traitements qui devront être interrompus ou pas en prévision de l’intervention. Avant son intervention, le patient devra, à son domicile, prendre une douche à la bétadine (ou à l’hibiscrub en cas d’allergie) la veille de l’intervention et le matin avant de se rendre à la clinique. Ce protocole préopératoire a en effet été mis en place avec l’aide du Comité de Lutte contre les Infections nosocomiales (C.L.I.N.) afin de réduire au strict minimum le risque de contracter une infection même si malheureusement le risque nul n’existe pas.

 

Le patient est donc attendu le matin de son intervention, a jeun, dans le service chirurgie ambulatoire situé au rez de chaussée de l’établissement (en face de la cafétéria). L’équipe para-médicale l’installera alors dans une chambre et l’aidera à se préparer en vue de son intervention.

 

Une fois l’intervention réalisée, le patient passera rapidement en salle de réveil avant de regagner sa chambre où il sera surveillé par une infirmière pendant toute la matinée. L’autorisation de sortie se fait après la visite du docteur Roux en début d’après-midi. Avec ce mode d’anesthésie le patient n’a pas besoin d’être hospitalisé sous réserve qu’il ne vive pas seul à domicile. Si tel était le cas, nous devrions alors le garder en observation 24 heures et il pourrait regagner son domicile le lendemain. Comme pour les autres procédures opératoires décrites précédemment, le patient quittera l’établissement avec ses ordonnances et si besoin est son prochain rendez-vous de consultation avec le docteur Roux dans le cadre de son suivi.

 

Le lendemain de son intervention, le patient sera recontacté téléphoniquement par une des infirmières du service de chirurgie ambulatoire afin de s’assurer que la nuit se soit bien passée sans problème et sans douleur. En cas de soucis, le patient peut joindre le cabinet du docteur Roux aux heures d’ouverture ou contacter le service des urgences de la clinique Chénieux 24 heures sur 24 au 05 55 45 40 00.

 

Le résultat de l’examen est envoyé directement au médecin traitant. Si un geste complémentaire est nécessaire alors le docteur Roux prendra contact directement avec le patient par téléphone, le cas échéant par courrier, afin de lui expliquer le traitement complémentaire proposé.

Pour en savoir plus :