Bandeau psoriasis

<

>

Le psoriasis

Le psoriasis est une des dermatoses les plus fréquentes. Il touche 2 à 3 % de la population soit plus d’un million de Français. C’est un motif de consultation fréquent pour les patients en raison du retentissement social de la maladie et de l’altération de la qualité de vie.

 

Bien que le psoriasis fasse l’objet de nombreux travaux de recherche, avec notamment de nouvelles molécules pour son traitement, les mécanismes exacts conduisant à la maladie ne sont pas connus. Les facteurs classiquement reconnus sont l’hérédité (antécédent familial), le rôle des infections bactériennes, les facteurs psychologiques (stress, choc émotionnel).

 

Habituellement les plaques de psoriasis ne grattent pas, mais il peut arriver dans environ 20 % des cas que des démangeaisons soient présentes, parfois importantes. Les plaques se présentent sous forme de taches rouges, arrondies, avec des squames sèches plus ou moins épaisses par dessus. Le nombre et la taille des lésions sont très variables d’une personne à l’autre allant de quelques lésions en forme de goutte sur le corps jusqu’à des plaques importantes de plusieurs centimètres de diamètre chacune recouvrant une grande partie de la peau du patient.

 

Le psoriasis siège de manière préférentielle sur les genoux, les coudes, le bord interne de l’avant-bras, les tibias, la région du sacrum et le cuir chevelu. Il peut débuter à tout âge avec un pic d’apparition à la puberté et un second moins important vers l’âge de 50 ans. C’est une maladie chronique qui évolue par poussées, dont la durée varie de plusieurs semaines à plusieurs mois et dont la survenue est imprévisible.

 

A coté de ses formes classiques, il existe des formes plus rares qui sont le psoriasis des plis, le psoriasis du visage, le psoriasis des paumes et des plantes, le psoriasis des ongles, le psoriasis des muqueuses (gland, langue, gencives etc…) et enfin les psoriasis induits par des médicaments ou par des traumatismes répétés. Parfois le psoriasis ne touche pas uniquement la peau mais également les articulations donnant alors un rhumatisme psoriasique.

Les traitements du psoriasis

Les traitements du psoriasis ont fait des progrès considérables avec l’arrivée lors des dix dernières années de nouvelles thérapeutiques dont les résultats obtenus n’étaient tout simplement pas envisageables dans le passé. Après échec des médicaments immunosuppresseurs, le dermatologue pourra vous prescrire après un bilan adapté des anti-TNF Alpha ou des anticorps monoclonaux faisant partie de ces nouvelles molécules de thérapies ciblées ou biothérapies. Certaines contre-indications doivent être recherchées avant la mise en route du traitement (antécédent de cancer, maladie cardiaque évolutive, infection par le bacille de la tuberculose), et certaines vaccinations doivent être faite avant de démarrer le traitement (anti-pneumocoque). Tout ceci vous sera expliqué pendant la consultation.

 

Seuls les dermatologues hospitaliers peuvent initier ce genre de traitement. Le docteur Cyril Roux, étant membre d’un établissement de santé, a la possibilité de prescrire la totalité de ces traitements. N’hésitez donc pas à solliciter son avis pour savoir si vous êtes éligibles à cette classe de médicament. Vous n’aurez alors plus besoin de traitements en crème ou en pommade, et votre qualité de vie s’en trouvera grandement améliorée.