<

>

Laser détatouant

Le tatouage désigne l’inclusion de pigments externes dans les couches profondes de la peau à savoir le derme et même l’hypoderme. Ce dernier peut être volontaire ou accidentel. Il laisse alors une trace ou un dessin visible, permanent et indélébile. Il existe différents types de tatouages :

 

  • les tatouages amateurs sont en général plus faciles à enlever et demandent moins de séances. La distribution du pigment est moins dense et plus aléatoire.
  • les tatouages professionnels ont une distribution homogène, dense et l’encre est en générale répartie à égale profondeur sur toute la surface. Le nombre de séances est alors plus important (10 en moyenne)
  • les tatouages cosmétiques contiennent souvent des encres à base de fer et une touche d’essai doit être réalisée au préalable.
  • les tatouages traumatiques résultent de l’inclusion de goudron ou de terre lors d’un accident. Les plus gros doivent être retirés sous anesthésie locale et 2 à 3 séances sont nécessaires pour le traitement des plus petites particules.

 

On estime aujourd’hui que 10 % de la population française est tatouée et ce chiffre est en constante augmentation. Parmi eux, un patient sur cinq regrette d’avoir passer le cap et souhaite faire disparaître son tatouage. Les dermatologues n’avaient alors d’autres choix que l’excision chirurgicale et le traitement par laser CO2 qui ont permis de retirer des tatouages mais au prix de cicatrices constantes et parfois très inesthétiques. C’est l’avènement des lasers déclenchés (lasers Q-switched) qui a permis d’effectuer l’ablation des tatouages sans cicatrice et avec un excellent résultat cosmétique.

Séance de détatouage au laser
Séance de détatouage au laser

Les lasers détatouants émettent un faisceau de lumière absorbé par le pigment contenu dans le tatouage. Ainsi lors du tir laser, une quantité importante d’énergie est absorbée par la particule pigmentaire entrainant une élévation de la température locale. Cette augmentation rapide et importante de la chaleur au niveau de la cible va provoquer une élévation de la pression interne ce qui va induire une onde de choc au sein de la particule pigmentaire. Cet effet va entrainer l’éclatement du pigment et sa fragmentation en particules de beaucoup plus petites tailles. Une fois fragmentées, ces petites particules pourront être prises en charge par le système immunitaire (macrophages) et par le système lymphatique des patients, aboutissant à leur élimination.

Schéma de fonctionnement du détatouage au laser
Schéma de fonctionnement du détatouage au laser

Le docteur Cyril Roux dispose d’un laser Nd-YAG Q-switched dans son centre de médecine esthétique à Limoges (87). Ce laser émet un faisceau lumineux qui est doublé en fréquence dont il est possible de moduler la longueur d’onde afin de s’adapter aux différentes couleurs du tatouage à retirer. Les couleurs foncées (noir, marron etc…) ainsi que les couleurs à base de rouge (rouge, orange etc…) répondent mieux au traitement. En revanche le vert, le jaune, le bleu turquoise et les couleurs fluorescentes prennent plus de temps à s’estomper et peuvent même, dans certains cas, s’atténuer sans disparaître complètement. De même, des tatouages récents et éclatants nécessiteront plus de séances que des tatouages anciens et ternes.

 

Lors de votre consultation préalable, le docteur Roux Cyril, recherchera des contre-indications au traitement par laser comme des peaux encore bronzées, des maladies ou des médicaments photo-sensibilisants, l’existence de poudre de pistolet d’alarme, des épisodes d’herpès à répétition ou encore une grossesse en cours (bien qu’il n’y ait pas de contre-indication théoriquement). Un devis vous sera remis à la fin de cette consultation en fonction de la nature, de l’étendue, de la couleur, de la profondeur et du caractère circonférentiel de votre tatouage.

 

Avant la séance, l’application d’une crème anesthésiante peut être nécessaire, deux heures avant votre rendez-vous. Dans la majorité des cas elle n’est pas indispensable. La protection oculaire, par des lunettes adaptées à la longueur d’onde du laser utilisé, est obligatoire pour le patient et pour le lasériste. Le patient ressent une sensation de chaleur et une rougeur accompagnées d’un petit œdème de la zone traitée. L’application d’un corps gras sur la zone traitée sera nécessaire pour une durée de 10 jours puis le relais avec une crème cicatrisante sera fait pour 10 jours supplémentaires. Il est interdit de s’exposer au soleil dans les suites immédiates du traitement sous peine de voir apparaître une pigmentation post-inflammatoire.

 

Il faut prévoir entre 3 et 10 séances selon la nature et la profondeur du tatouage. Les séances doivent être espacées de 2 mois pour les premières séances puis tous les 3 à 4 mois pour les séances suivantes.

Photo avant après de détatouage en 4 séances
Photo avant après de détatouage en 4 séances

Les complications sont rares et les principaux effets secondaires sont dus à une absorption de l’énergie au niveau de la peau. Il peut ainsi apparaître des cicatrices souvent liées à des passages trop rapprochés ou à l’utilisation de puissances trop élevées. Des cas d’hyperpigmentation ont été décrits dans les semaines suivants le traitement de même que des cas d’hypopigmentation. L’œdème réactionnel parfois important peut entrainer sur des zones peu extensibles et circonférentielles (poignet, cheville, doigt etc…) un syndrome des loges. L’œdème comprime ainsi les muscles et les artères et peut nécessiter un traitement chirurgical. C’est la raison pour laquelle il est interdit de traiter l’ensemble d’un tatouage circonférentiel au cours d’une même séance de laser. Enfin des virages de pigmentation du blanc ou du rose vers le noir ont été décrits après traitement par laser et nécessitent la réalisation de test d’impact avant d’envisager le traitement de surfaces étendues.

 

Ainsi grâce à ce laser Nd-YAG Q-switched vous avez le droit de vous être trompé(e) et de faire machine arrière soit pour enlever complètement un tatouage devenu inesthétique ou trop voyant, soit pour atténuer suffisamment un ancien tatouage avant de le remplacer par un plus récent. Le docteur Cyril Roux est à votre disposition pour vous expliquer ce qu’il est possible de faire et vous établir un devis.

Pour en savoir plus :

Téléchargements