Bandeau photoréjuvénation

<

>

Photoréjuvénation

Le vieillissement facial est d’origine multifactorielle. Il se traduit avec les années par l’apparition de rides, de troubles de la pigmentation, de vaisseaux plus ou moins visibles, du développement de la pilosité, de l’atrophie et de la sécheresse de la peau. La photoréjuvénation par les lasers a pour but de stimuler la production de collagène par votre peau et à améliorer votre teint en resserrant les pores de votre peau et en gommant les taches et vaisseaux.

 

En pratique, le docteur Roux aura besoin d’effectuer plusieurs séances pour obtenir un résultat probant. En moyenne il faut compter entre 4 et 5 séances espacées de 2 à 6 semaines. Les premières séances visent plutôt les taches et les vaisseaux (ce qui peut suffire pour certains patients) et les séances suivantes visent le remodelage cutané et l’entretien de la texture de la peau.

Déroulement d'une séance de photoréjuvénation

Les séances sont sensibles, avec une sensation d’échauffement modéré, mais ne sont pas douloureuses. Il n’est pas nécessaire d’envisager une anesthésie locale de contact avant les séances. Il est même souhaitable d’éviter son application en raison de son effet vasoconstricteur qui diminuerait les résultats obtenus sur le traitement des vaisseaux dilatés du visage.

 

La durée des séances est d’environ vingt minutes. On cherche à provoquer un discret érythème (rougeur) et un grisé des lésions pigmentaires. Le patient peut retourner travailler dans l’heure qui suit son traitement. Dans les 8 jours qui suivent, toutes les marques auront disparues.

Les suites éventuelles après une séance de photoréjuvénation

Les effets secondaires sont classiquement minimes et transitoires, n’entraînant aucune éviction sociale à l’inverse des lasers ablatifs comme le laser au dioxyde de carbone (CO2). Immédiatement après la procédure, on peut observer une rougeur (érythème) qui disparaît généralement en quelques heures, un gonflement (œdème) rapidement résolutif et un purpura (petites taches rouges ne s’effaçant pas à la pression des doigts) pouvant durer deux à trois jours. Des croûtes superficielles peuvent se former. Des cas de troubles de la pigmentation transitoires (hyper ou hypopigmentation) ont également été décrits. D’exceptionnels cas de brûlures ont été rapportés.

 

En quittant le cabinet, le docteur Roux vous prescrira une crème émolliente pour faire disparaître les rougeurs et les petites croûtes éventuelles. Vous ne devrez pas vous exposer au soleil sans un écran solaire d’indice élevé car les risques de pigmentation post inflammatoire après une séance de laser sont importants en cas d’exposition non protégée. Les séances de photoréjuvénation font partie du domaine de la médecine esthétique. Aucune prescription ni aucun arrêt de travail résultant de ce traitement ne pourront être pris en charge par l’assurance maladie.

Pour en savoir plus :

Téléchargements